Menu
A+ A A-

Congestion rime avec solutions!

cogestion solutionLe constat est unanime. Il est très difficile de circuler dans Dakar et particulièrement aux heures de pointe. L’exode rural et la croissance démographique n’expliquent pas tout. Les causes de la congestion automobile à Dakar sont plus profondes. D’après plusieurs études, elles sont liées à la croissance importante du parc, à la dérégulation de l’offre de transports publics, à la faible capacité du réseau routier avec des possibilités d’extension limitées (Dakar étant une presqu’île) et à l’insuffisance des dispositifs de régulation du trafic. L’application insuffisante de la réglementation en vigueur et l’occupation anarchique de l’espace public font le reste. Pour trouver des solutions à ce fléau, le Ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a récemment pris plusieurs mesures pour améliorer la situation.

C’est ainsi que le MITTD est en train d’agir directement sur plusieurs des causes de congestion à la fois pour améliorer la situation. D’abord, il a procédé à la suspension de la délivrance des licences de taxi. Cette mesure vise à réduire le nombre important de taxis qui circulent à vide dans Dakar et contribuent à l’engorgement. Ce n’est pas tout ! Un Comité Régional de Développement (CRD), faisant suite à quatre Comités Départementaux de Développement (CDD) tenus à Dakar, Pikine, Guédiawaye et Rufisque, a été organisé pour une concertation sur les axes à interdire au transport hippomobile (charrettes) et aux pousse-pousse. A l’occasion de ce CRD, la question des horaires autorisés pour la circulation des poids lourds a aussi été étudiée. Un arrêté du Gouverneur sera bientôt rendu public et les mesures restrictives appliquées dans toute leur rigueur.

Autre mesure. Ceux qui sont passés du côté des Sicap Liberté 5 et 6 l’auront remarqué. Un nouveau plan de circulation vient d’être mis en place entre le rond-point « Boulangerie Jaune » et le rond-point « JVC » (voir encadré ci-contre). D’autres modifications des plans de circulation, visant à rendre plus fluide le trafic et à réduire les accidents au niveau de points stratégiques de l’agglomération dakaroise, vont bientôt suivre. Sur le plan des aménagements, des initiatives concrètes sont aussi menées telles que la modification prévue de carrefours, l’amélioration de la régulation grâce à l’installation de feux lumineux de signalisation ainsi que la généralisation et la mutualisation des points d’arrêts des transports collectifs.

Données personnelles

Le CETUD, dans le cadre de l’exercice de ses missions, peut avoir à traiter vos données personnelles. Pour toute réclamation, opposition ou demande de suppression concernant vos données personnelles, veuillez-vous adresser au CETUD à l’adresse électronique suivante : cetud@cetud.sn. Vous aurez une réponse dans un délai de 3 mois maximum à partir de la date de réception de votre requête.

Best gambling websites website