Menu
A+ A A-

Le BRT estimé à 125 milliards de francs cfa

Une mission d’identification a séjourné à Dakar du 3 au 7 août

 

brt 125 milliardsLa mission a été reçue en audience par M. Mansour Elimane KANE,Ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres, et du Désenclavement et a eu une réunion de cadrage de ses objectifs avec la Direction de la Coopération Economique et Financière du Ministère de l’Economie, des Finances, et du Plan. Elle a également tenu des séances de travail avec l’ensemble des structures concernées et les différents acteurs, sous la coordination du Conseil Exécutif des Trans- ports Urbains (CETUD).

 

Une mission conduite conjointement par MM. Ibou DIOUF, Spécialiste Principal en Transport, et Tojoarofenitra RAMANANKIRAHINA, Spécialiste en Transport, a séjourné au Sénégal du 3 au 7 août 2015 en vue de l’identification d’un appui éventuel de l’Association Internationale de Développement (IDA) à la mise en place d’une ligne pilote de « Bus Rapid Transit » (BRT).
L’objectif était d’examiner avec le Gouvernement du Sénégal les contours préliminaires des composantes du projet BRT, les coûts, le cadre institutionnel de préparation et de mise en œuvre, les activités préparatoires aux plans technique, fiduciaire, environnemental et social, et le calendrier indicatif de préparation.

L’évaluation préliminaire du projet indique un coût estimatif de l’ordre de 250 millions de dollars US soit 125 milliards de francs Cfa, dont 55 millions de dollars US (27,5 mil- liards de francs Cfa) pour le volet matériel roulant et 20 millions de dollars US (10 milliards de francs Cfa) pour les équipements et systèmes. Ce montant estimatif ne prend pas en compte les coûts d’aménagements des voies de déviation de trafic et de mitigation des impacts sociaux et environnementaux.
L’option PPP pour financer le projet Concernant le financement de ce projet, le Gouvernement du Sénégal a confirmé son accord de principe pour la préparation du projet BRT à travers un mécanisme de partenariat public privé (PPP).

Quant aux implications environnementales du Projet, la mission a proposé, sauf objection des services compétents de l’IDA, le classement environnemental du projet à la catégorie B. En effet, l’équipe n’entre- voit pas d’impact environnemental ou social irréversible. Par ailleurs, les impacts socio-environnementaux potentiels sont essentiellement limités au site du projet et les mesures d’atténuation y afférentes peuvent être définies et mises en œuvre sans difficultés..

La catégorie du projet sera confirmée après la revue par les spécialistes en sauve- garde de la Banque mondiale, sur la base des résultats des études d’im- pacts environnemental et social. En principe, le Projet devrait pouvoir démarrer dès Janvier 2016. Pour marquer son optimisme, la BM a autorisé l’anticipation sur les procédures de passation de marché.

Données personnelles

Le CETUD, dans le cadre de l’exercice de ses missions, peut avoir à traiter vos données personnelles. Pour toute réclamation, opposition ou demande de suppression concernant vos données personnelles, veuillez-vous adresser au CETUD à l’adresse électronique suivante : cetud@cetud.sn. Vous aurez une réponse dans un délai de 3 mois maximum à partir de la date de réception de votre requête.

Best gambling websites website