Explorez nos Projets

Programme de Modernisation des Transports

Nous pilotons la modernisation des transports urbainsau Sénégal

0
Minibus
0
Lignes
0
Emplois
page-title-bg-ash.png

Le Programme de Modernisation des Transports

Le CETUD a été désigné par l’Etat du Sénégal pour piloter le programme de modernisation des transports urbains à Dakar et dans les autres localités. .

page-title-bg-ash.png

Le programme dans la région de Dakar

Modernisation du parc de transport urbain à Dakar

L’Etat du Sénégal a entrepris, depuis 2005, un vaste programme de renouvellement de la flotte pour moderniser les transports urbains et professionnaliser les acteurs. L’objectif poursuivi est d'améliorer la sécurité, le confort, l'efficacité, l'accessibilité et la qualité environnementale de la mobilité urbaine.

Le Conseil Exécutif des Transports Urbains de Dakar (CETUD), Etablissement public à caractère professionnel, a été désigné pour piloter le programme limité à Dakar dans un premier temps, avant d’être étendu aux capitales régionales par la suite.

A Dakar, les transporteurs ont été organisés autour de 14 GIE puis fédérés au sein de l’Association de Financement des Professionnels du Transport Urbain (AFTU).

Les types de véhicules renouvelés

• Les minibus de transport urbain des opérateurs privés

Le renouvellement du parc a démarré par les ‘’cars rapides’’ et les ‘’ndiaga ndiaye’’ qui étaient devenus très vétustes. Sur un programme de 3000 "cars rapides" et " ndiaga ndiaye", 1607 ont été jusque-là renouvelés en trois phases.

• Le matériel roulant des opérateurs publics

L’effort de modernisation du parc a également concerné les opérateurs publics. Ainsi, la Société Dakar Dem Dikk (DDD) a vu son parc être renforcé progressivement de 409 autobus en 2005, 235 en 2012 et 475 en 2015. Le Petit Train de Banlieue (PTB sa) a été doté en 2011 de 4 nouvelles rames réversibles composées chacune de 2 motrices première classe climatisée et de 2 voitures seconde classe ventilées pour un coût de 5 milliards de Fcfa.

• Les taxis de banlieue

Dans la banlieue de Dakar, le CETUD, sur instruction de l’autorité de tutelle, a mis en place un système moderne de transport de proximité de voyageurs. Une première phase test a permis d’introduire dans les départements de Rufisque et de Pikine, vingt (20) véhicules Magic de la firme TATA, taxis de banlieue, dans l’optique de remplacer les véhicules « clandos ».

Les minibus de transport urbain : montage institutionnel et financier
Le coût d’un taxi de banlieue
Critères d’éligibilité
Coût des minibus à Dakar
LE RENOUVELLEMENT A DAKAR
LES PARTENAIRES
page-title-bg-ash.png

Le programme dans les capitales régionales

Modernisation du parc de transport urbain dans les capitales régionales

Satisfait des résultats de l’expérience à Dakar, l’Etat du Sénégal a décidé d’étendre le programme aux capitales régionales, répondant ainsi aux attentes des transporteurs et des populations. A terme, ce programme et ses extensions permettront la mise en circulation de 550 nouveaux minibus à Dakar, Thiès, Louga, Saint-Louis, Kaolack, Tambacounda et Ziguinchor pour un coût global de 11,4 Milliards de Fcfa. La supervision a été confiée au CETUD et à la Direction des Transports Routiers (DTR).

Critères d’éligibilité

Pour bénéficier d’un financement par crédit-bail, l’opérateur doit :  

  • être membre d’un des GIE ;
  • justifier d’un agrément de transport délivré par la Division régionale des Transports terrestres (DRTT) et valable cinq ans ;
  • disposer d’un «car rapide» immatriculé à son nom, avec une licence urbaine de transport en commun de personnes. Dans le souci d’un renouvellement effectif du parc, le véhicule doit être en état de rouler;
  • exploiter les véhicules sur les itinéraires des lignes concédées et dans le respect des clauses définies dans la convention de concession et le cahier des charges ;
  • maintenir en bon état les véhicules acquis. Des visites ponctuelles seront effectuées sur le terrain pour s’assurer de l’état des minibus ;
  • être disposé à participer au programme de formation (opérateur et personnel roulant), notamment aux sessions déroulées avant toute nouvelle livraison ;
  • faire entretenir le véhicule acquis par le concessionnaire du programme; et ce, durant toute la période de remboursement du crédit ;
  • assurer le véhicule acquis selon les conditions arrêtées ;
  • s’engager à signer au moins deux contrats de travail pour le personnel roulant (un chauffeur et un receveur) par minibus, dans les conditions arrêtées d’accord parties entre le CETUD, l’AFTU, les administrations concernées et les représentants des travailleurs.

Coût des minibus dans les régions
LE RENOUVELLEMENT DANS LES REGIONS
LES PARTENAIRES
icon

Le Success Story du programme de modernisation des transports

logo-cetud-wh2.png

Conseil Exécutif des Transports Urbains de Dakar (CETUD)

A Route du Front de Terre,
ex imm. TP SOM, Hann, Dakar
E cetud@cetud.snT +221 33 859 47 20

Newsletter

Restez connecté ! Inscrivez vous à la newsletter pour recevoir l'essentiel des Grands Projets du CETUD et plus...

Copyright © 2019 CETUD. Tous droits réservés.

Site Réalisé par Webmaster

+221 33 859 47 20   +221 33 832 56 86Rte du Front de Terre, ex Imm. TP SOM,     Hann - BP 17265, Dakar Sénégal
Joomla Extensions