Menu
A+ A A-

Mobilité Durable : Restructuration du réseau de transport public pour mieux desservir le TER et le BRT

BRT et TER Dakar

Le CETUD travaille sur les infrastructures et services de rabattement

Le CETUD anticipe sur la restructuration globale du réseau de transports en commun, avec des infrastructures et services de rabattement assurant une desserte efficace aux nouveaux modes capacitaires. La mise en service des transports de masse dans l’agglomération dakaroise avec le Train Express Régional (TER) et le Bus Rapid Transit (BRT) introduira incontestablement des changements dans la hiérarchisation et le fonctionnement du réseau de transport public.
 
La fréquentation du BRT sera assurée à 60 % par des bus de rabattement et celle du TER à 90%. « La viabilité des investissements sur les projets de BRT et de TER dépend fortement de la mise en place des lignes de rabattement efficaces pour permettre l’intermodalité et l’intégration tarifaire du futur réseau de transport public urbain de Dakar ; deux principaux objectifs de l’Autorité Organisatrice de la Mobilité qu’est le CETUD », explique Dr. Thierno Birahim Aw, Directeur Général du CETUD. 
Le CETUD travaille avec la Banque Mondiale et l’Agence Française de Développement (AFD) sur les études qui aboutiront au financement des infrastructures et services prioritaires de rabattement. 
 
Bus de Rabattement BRT TER Dakar
 
Relever le défi des infrastructures annexes 
Le réseau prioritaire de bus de rabattement sera principalement composé de voies de rabattement, de matériel roulant moderne de qualité similaire à celle prévue sur la ligne du BRT, de pôles d’échanges multimodaux et de terminaux de bus. 
 
« Les voies identifiées devront faire l’objet d’aménagement approprié y compris des modes de gestion aux carrefours afin d’avoir des temps de parcours acceptables et une bonne régularité de service, adaptés aux besoins de lignes prioritaires et du rabattement vers des transports de masse comme le BRT et le TER. Les voies en terre seront asphaltées alors que les voies déjà goudronnées feront l’objet de mise à niveau », poursuit le Directeur général du CETUD. 
Avec l’avènement du BRT et la mise en place du réseau prioritaire de bus de rabattement, il faudra doter le réseau de mobiliers et d’équipements urbains appropriés. Le CETUD veillera à la mise en œuvre d’un important programme d’aménagements des trottoirs et de signalisations au droit des carrefours pour améliorer de manière significative les conditions de déplacement des piétons, garantir une meilleure lisibilité dans l’espace public et assurer de meilleures conditions d’accès, de sécurité et d’attente des voyageurs aux points d’arrêt.
 
La stratégie de restructuration plus qu’utile 
Selon Dr. Thierno Birahim Aw, cette restructuration permettra, d’une part, de mettre en cohérence et de hiérarchiser le réseau de transport en commun de Dakar et, d’autre part, d’alimenter le BRT et le TER à travers des lignes prioritaires dont les lignes de rabattement. En effet, poursuit le DG du CETUD « Cette restructuration vise particulièrement à favoriser une augmentation de l’usage des Transports Collectifs dans la région du Grand Dakar en proposant un réseau métropolitain restructuré, optimisant l’utilisation du BRT et du TER, sans pénaliser les usagers des autres modes de transport. L’objectif est de maximiser la commodité dans les déplacements. Egalement, il faudra réduire le nombre de correspondances, permettre la desserte efficace des zones en déficit d’offre et assurer la viabilité économique de l’exploitation du réseau de transport en commun ».
 
Vers une intégration tarifaire 
L’intégration tarifaire est comprise comme la possibilité, pour l’usager, d’utiliser tous les services de transport public afin de réaliser ses déplacements au moyen d’un unique titre de transport. Elle favorise l’intermodalité en facilitant l’utilisation de plusieurs modes de transport lors d’un même déplacement. 
Le CETUD travaille ainsi à créer une interaction conjointe et efficace à travers les tarifs et un système de billettique unique, pour faciliter les correspondances des futurs usagers du BRT et du TER. 
Avec un réseau intégré, BRT - TER - réseau de bus prioritaire, l’usager paiera un seul titre de transport pour utiliser tous ces modes et effectuer ainsi sa chaîne de déplacements. Le CETUD s’assure aussi que la billettique prévue dans le cadre des projets BRT et TER ainsi que les solutions à développer par les autres opérateurs de transport public urbain seront compatibles.
 
 
 
 

Données personnelles

Le CETUD, dans le cadre de l’exercice de ses missions, peut avoir à traiter vos données personnelles. Pour toute réclamation, opposition ou demande de suppression concernant vos données personnelles, veuillez-vous adresser au CETUD à l’adresse électronique suivante : cetud@cetud.sn. Vous aurez une réponse dans un délai de 3 mois maximum à partir de la date de réception de votre requête.

Best gambling websites website